Typologies du migrant de Calais

Sur les 5 253 migrants évacués de Calais vers 197 centres d’accueil et d’orientation (CAO) répartis dans toute la France, à la fin du mois d’octobre, 6 % ont à ce jour disparu dans la nature. Communiquées jeudi 24 novembre au conseil d’administration de l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), organisme chargé du suivi de cette opération, une série de statistiques permettent d’en savoir plus sur le profil des habitants de la « jungle ». Il s’avère ainsi qu’un sur deux (44 %) était déjà en demande d’asile alors qu’il campait dans le bidonville. Ce qui signifie que tous auraient dû bénéficier d’un hébergement.

(…)

Côté nationalité, le recensement montre que les « Calaisiens » étaient à 52 % des Soudanais et à 28 % seulement des Afghans. Une donnée qui montre que ces derniers ont sans doute été nombreux à quitter la « jungle » pour une autre destination qu’un CAO. 37 % du total des personnes hébergées souhaitent solliciter l’asile en France alors que 12 % n’ont pas encore arrêté leur projet.

Retrouvez l’article complet sur Le Monde