Le mur « anti-intrusions » de la rocade de Calais est achevé

Financé par le Royaume-Uni, l’édifice de 4 mètres de hauteur et 1 km de long vise à empêcher les migrants de monter clandestinement dans des camions.

La construction d’un mur « anti-intrusions » à Calais est terminée, a annoncé lundi 12 décembre la préfecture du Pas-de-Calais. L’édifice de 4 mètres de hauteur et 1 kilomètre de long prolonge les grillages déjà installés sur la rocade près du port.

Financé par le Royaume-Uni – à hauteur de 2,7 millions d’euros –, il doit être progressivement végétalisé côté circulation et vise à empêcher les migrants de monter clandestinement dans des camions.

Les travaux d’édification avaient débuté le 20 septembre, alors que « le camp de la Lande » – le nom officiel de la « Jungle » où vivaient plusieurs milliers de migrants – était situé à proximité. Le camp a été démantelé fin octobre.

A lire sur Le Monde