Calais: un an avec sursis pour un hôtelier ayant hébergé des migrants

Un gérant d’hôtel calaisien a été condamné mercredi à une peine de un an de prison avec sursis pour avoir hébergé des migrants avant leur passage en Angleterre, a-t-on appris jeudi auprès du parquet de Boulogne-sur-Mer.

Trois autres prévenus ont pour leur part été relaxés des mêmes poursuites « d’aide à l’entrée, à la circulation et au séjour d’étrangers en situation irrégulière en France ».

Lors de leur procès début avril, le parquet avait requis entre 18 et 30 mois de prison ferme à leur encontre.

Le gérant condamné se voit également interdit d’exercer toute activité hôtelière pendant cinq ans.

Les prévenus avaient été interpellés le 7 février à l’aube, après plusieurs semaines d’écoutes téléphoniques et d’opérations de surveillance.

Lors des perquisitions menées dans les hôtels Bel Azur, Citadel, Tudor et Pacific à Calais, les policiers avaient découvert plusieurs migrants albanais et irakiens. « Ils étaient parfois 6 ou 7 par chambre », avait déclaré une employée aux enquêteurs.

Source : BFMTV