Bernard Cazeneuve annonce « des dispositifs de prise en charge des migrants qui reviendraient à Calais »

Bernard Cazeneuve s’est rendu à Calais deux semaines après le début du démantèlement du camp de réfugiés, rapporte le 7 novembre le site d’Europe 1. Le ministre de l’Intérieur a félicité les forces de l’ordre mobilisées, ainsi que les associations mandatées par l’Etat comme la Vie active et France terre d’asile ou « présentes de leur propre chef sur le camp ». Il a également fait officier de la légion d’honneur la préfète du Pas-de-Calais Fabienne Buccio pour la féliciter de son action dans le démantèlement de la jungle.

Bernard-Cazeneuve-un-immense-merci-pour-ce-démantèlement

Bernard Cazeneuve a aussi et surtout annoncé « des dispositifs de prise en charge des migrants qui reviendraient à Calais ». Sans en préciser la nature, il a expliqué qu’il « demeurera, et mobilisera les acteurs associatifs dans une relation de confiance ». Le ministre a ensuite indiqué le maintien à Calais « des forces de police et gendarmerie pour lutter contre l’immigration irrégulière » et les passeurs. La possibilité de la mise en place d’un « centre de transit » dans le Calaisis a déjà été évoquée, comme le rappelait France 3 Nord Pas-de-Calais vendredi. Bernard Cazeneuve devrait en dire plus « en fin de semaine ». Un article à lire sur europe1.fr.