Français Deutsch العربية English
Grande Synthe

Les derniers oubliés de Grande-Synthe

Après l’incendie du camp de La Linière à Grande-Synthe, plus de 1000 réfugiés ont été relogés en centres d’accueil et d’orientation (CAO). Mais voilà, des dizaines de réfugiés qui viennent d’arriver ou n’abandonnent pas leurs rêves d’Angleterre, dorment désormais dans le parc du Puythouck. Là-bas, ils dorment à même le sol, sous les arbres, et sont régulièrement harcelés par la police.