Français Deutsch العربية English
capture-decran-2016-11-15-a-22-03-55

Après le démantèlement, le sentiment de vide des associations

Pour assister les 10 000 réfugiés de la Jungle de Calais, un immense réseau associatif s’était mis en place. Il doit faire face à la fin de sa mission originelle.

Des centaines de bénévoles et de salariés d’ONG et d’associations intervenaient sur la Jungle. L’organisation emblématique, l’Auberge des Migrants, avec ses centaines de bénévoles venus du monde entier, tente de réorienter sa vocation et les dons qu’elle reçoit.