Français Deutsch العربية English
screenshot_30

Bloqués en Serbie par le nouveau rideau de fer

La route des Balkans, qu’empruntaient il y a maintenant près de deux ans les premiers réfugiés venus notamment de Syrie,  est officiellement fermée. La Hongrie du gouvernement de Viktor Orban a érigé un nouveau rideau de fer et la Croatie ne laisse plus passer des flots de réfugiés pour les pousser encore plus au nord vers l’Autriche et l’Allemagne. Mais il y en a encore qui viennent du sud, arrivent de Turquie, Grèce, Macédoine, Bulgarie et se retrouvent bloqués en Serbie. Ce pays de 6,5 millions d’habitants n’est pas encore dans l’Union Européenne ni dans l’espace Schengen et avec ses faibles moyens il a du mal à gérer une crise humanitaire qui perdure. Au centre de Belgrade la capitale, comme à la frontière avec la Hongrie, la situation est de plus en plus dramatique à l’entrée dans l’hiver.