Français Deutsch العربية English
capture-decran-2016-10-25-a-16-39-44

Les drôles de dame de la jungle de Calais


On les appelle les « drôles de dames ». Tous les soirs, à 18h, Claire, Violaine et Annick s’occupaient distributions des repas. Aujourd’hui, elles font leurs adieux à leurs bénéficiaires non sans émotion mais en sachant que leur travail est loin d’être terminé.
Comme ces trois dames, de nombreux bénévoles de la région Nord- Pas-de-Calais ont été les premiers à venir en aide aux réfugiés de la Jungle, lorsque celle-ci a vu le jour, il y a une vingtaine d’années. Un combat de longue haleine, pour amener un peu de réconfort.

,